Christophe Bitar, Barbara Smoljan, Laura Dabels, Tiffany Poon, Jorge González Buajasan, Aaron Pilsan
(Photo © Céline Michel)

La Jeune Critique

Ce programme inscrit dans le cursus de l’Université de Genève et la HEM de Genève offre à sept étudiants, la possibilité de vivre le Concours Haskil de l’intérieur.

Le thème 2021 sera consacré à «la rédaction et l’édition de programme ». Tout au long du deuxième semestre 2021, la chargée de cours de l’Unité Musicologie, Nancy Rieben, a préparé les étudiants aux différents volets du projet et invite des personnalités expertes en Suisse dans le domaine de la rédaction et de l’édition de programme, lors des cours et à l’occasion d’un séminaire à la Fondation Hindemith à Blonay. 

Lors de la finale, les étudiants remettront un prix spécial «Coup de cœur de la Jeune Critique».

Participant·e·s 2021 : Nathan Alizé, Joana Lazzarotto, Alice Dreier, Lucie Regaissé, Diana Ruiz, Francesca Constantinou, Barbara Barandun.

Children’s Corner

Reprenant le titre d’une pièce pour piano de Debussy, ce projet a pour but :

  • de développer l’esprit critique de quinze jeunes enfants des classes de piano du Conservatoire de
    Vevey en les chargeant de décerner le Prix «Children’s Corner» pour la meilleure interprétation du concerto avec orchestre lors de l’épreuve finale
  • de faire jouer ces même élèves dans une série de huit émissions de la Radio Télévision Suisse Romande-Espace 2, animée par Daniel Rausis, et consacrée aux jeunes musiciens amateurs, A vous de jouer 
  • d’inciter les parents des élèves à accompagner leurs enfants et ainsi, de découvrir -parfois pour la première fois -, l’expérience du concert classique, en récitals, musique de chambre ou concertos avec orchestre

Ce projet est élaboré et préparé en étroite collaboration avec quatre professeurs de piano, Hjalmar Berg, Zulema Pena, Bernard Pièce, Claude-Line Varidel, et le directeur du Conservatoire de Vevey, François Grin.

Participant·e·s 2021 : Sofia Anania, Solène Despond, Nikita Dibrov, Sania Graf, Kim-Lou Mathey, Alistair Novier, Gaspar Riond, Juliette Roug, Oliver Da Silva.

 Daniel Rausis avec Gaspar.

(Photo © Celine Michel )

Heinz Holliger
(Photo © Priska Ketterer)

Prix Modern Times

Le titre de ce prix est un clin d’œil à l’amitié qui liait Clara Haskil à Charlie Chaplin ; ce prix récompense chaque deux ans, la meilleure interprétation de l’œuvre imposée.

Lors du 50e anniversaire du Concours en 2013, l’idée est venue de commander pour chaque concours une œuvre originale, dans l’esprit d’un bis, courte pièce jouée par l’interprète sur demande du public.

Cette initiative permet d’enrichir le répertoire du Concours qui couvre maintenant cinq siècles de musique pour le clavier, de Domenico Scarlatti à Thierry Escaich, en passant par Mozart, Haydn, Schubert, Schumann, Brahms, Chopin, Debussy, Ravel, Bartok, Berg, Hindemith, etc.

Historique des commandes:

2013  Bruno Mantovani The worst of
2015  Thomas Adès Variations for Blanca
2017  Nicolas Bacri Tenebrae, Nocturne No. 6
2019 Thierry Escaich Flash-back

En 2021, la commande a été confiée à Heinz Holliger avec une pièce intitulée Lebenslinien.

Les dieux du piano de ma jeunesse étaient Dinu Lipatti et Clara Haskil, tous deux des êtres mystérieux et envoûtants.

Tandis que je ne connaissais Lipatti que par ses disques, j’ai pu entendre Clara Haskil dans un concert deux fois, à Burgdorf et à Lucerne. Je l’ai même suppliée de me donner son auto-graphe. Son jeu somnambulique, presque en apesanteur, est resté mon idéal jusqu’à ce jour. Ma pièce pour piano, écrite pour le Concours Clara Haskil, tente de tracer les lignes de sa vie solitaire, touchée par la douleur et marquée par une autocritique et un altruisme rigoureux.

« Die Linien des Lebens sind verschieden… »
[« Les lignes de la vie sont diverses… »] (Scardanelli/Hölderlin)

Lebenslinien (Lignes de vie) est dédiée à György Kurtág à l’occasion de son 95ème anniversaire.

Heinz Holliger
(Traduction : Esther Dubielzig)